Executive presence Leadership Management

Delphine Ernotte engagée pour la diversité

6 mars 2017

J’ai eu le plaisir de commencer cette semaine, sous le signe des droits des femmes, par un petit déjeuner organisé au Cercle de l’Union Interalliée par Grandes Ecoles au Féminin.

Sa Présidente Clarisse Reille avait convié Delphine Ernotte, Présidente de France Télévisions et première femme a occupé ce poste, pour échanger autour des questions de mixité et de diversité auxquelles elle est particulièrement sensible.

Delphine Ernotte intègre France Telecom / Orange à sa sortie de l’Ecole Centrale Paris en 1989, et y déroule un parcours rapide et exemplaire. Après plusieurs postes fonctionnels elle se voit confier des responsabilités dans le développement commercial à Paris et en région Centre-Val de Loire, puis rejoint la direction du groupe. En 2010, au cœur de la crise chez Orange, elle est appelée par Stéphane Richard pour devenir Directrice générale adjointe et Directrice exécutive d’Orange France, l’une des deux seules femmes membres du Comex.

Dans sa carrière Delphine Ernotte a dû faire face à de nombreux défis et polémiques. Femme franche et directe, engagée pour l’égalité professionnelle hommes-femmes, elle met en place en 2013 le réseau Innov’Elles afin de contribuer à la valorisation et à la promotion des femmes au sein du groupe Orange.

Passionnée de théâtre, elle déclare « aimer les batailles » et accepte en 2015 la présidence de France Télévisions. Elle y a déjà entamé de profondes réformes structurelles au sein d’une institution délicate à manœuvrer et reste très sensible à la mixité et la diversité dans le paysage audiovisuel français.

« Pour les femmes, la légitimité n’est jamais immédiate. J’ai renoncé à être parfaite partout. »

Voici quelques extraits des échanges que nous avons eu la chance de partager:

D’où vous vient cette conviction de défendre les femmes ?

C’est complètement normal pour moi. J’ai un père corse mais féministe (cela peut surprendre) qui m’a toujours poussé à être indépendante.

Comment favorisez vous la mixité au sein de France Télévisions ?

Pour moi mixité veut dire 50/50, j’ai donc œuvré pour suivre cette règle avec mon comité exécutif et j’ai aujourd’hui 50% de femmes. Tout l’enjeu dans le développement de la mixité est d’arriver à les repérer et les faire monter. Mais il faut aller les chercher car les femmes attendent d’avoir toutes les compétences nécessaires pour postuler à un poste. Alors que les hommes s’autorisent beaucoup plus.

Qu’apportent les femmes et la mixité ?

Aujourd’hui c’est prouvé : une meilleure rentabilité. La diversité provoque le débat, la confrontation et donc l’innovation. Je crois à l’intelligence collective qui est d’autant plus puissante avec un équilibre.

Selon la dernière étude de GEF, 96% des interrogés (50% d’hommes et 50% de femmes) considèrent que la mixité est indispensable pour l’efficacité dans les entreprises. Comment se fait il qu’il y est encore autant de résistance ?

Les stéréotypes restent encore très fort. Aujourd’hui la moyenne des femmes en entreprises tourne autour de 17%. Chez France Télévisions nous sommes à 30% mais ce n’est pas suffisant. C’est une bataille de chaque jour et dés que l’on ne s’en occupe plus cela régresse. Je me refuse de catégoriser les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, il faut tisser des ponts et avoir un rôle au delà des responsabilités. Il faut également valoriser les hommes de bonne volonté, ce sont des révolutionnaires. Je n’oublies pas que mon poste, je le dois à des hommes. Cette question de la diversité n’est pas réservée aux femmes, la télévision doit être le reflet de la société. Et aujourd’hui la société française est beaucoup plus diverse que celle présentée sur les écrans.

Quels conseils donneriez vous à de jeunes filles ?

Toujours chercher à être indépendante et libre. Développer sa capacité de réaction, son agressivité pour être capable de se défendre.

J’aime à me rappeler de ce conseil que m’avait donné Thierry Breton : « Lorsque plusieurs routes se présentent, il faut toujours choisir la plus difficile. »

Delphine Ernotte reste une femme simple et accessible malgré sa position, un rôle model attachée à une authentique exemplarité.

Une rencontre riche en enseignement.

Ma semaine va donc se poursuivre sur cette même énergie de la diversité, puisque je m’en vais à présent animer Women In Business, le séminaire de développement du leadership stratégique pour les hauts potentiels féminins internationaux de BNP Paribas.

« Unifier, c’est nouer même les diversités particulières, non les affcter par un ordre vain »

Antoine de Saint Exupéry

 

 

Source Image: Francetvinfo.fr

 

 

 

 

 

Venez découvrir

Aucun commentaire

Laisser un commentaire