Impact Management Oser

Génération Y: la prochaine grande génération

18 décembre 2015
Emmanuelle Duez

Emmanuelle Duez, Fondatrice de The Boson Project et de WoMen’Up nous parle de la génération Y, une génération qui n’a peur de rien, lors de la 4ième édition du Positive Economy Forum au Havre.

Sa mise en perspective avec une phrase d’Hésiode (VIIIème s av JC) est édifiante.

«Je n’ai plus aucun espoir pour l’avenir de notre pays si la jeunesse d’aujourd’hui prend le commandement demain, parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible.»

Rien de nouveau. Le sujet Y cristallise une peur de la jeunesse qui s’est perpétuée à travers les âges.

Emmanuelle Duez propose plutôt de regarder cette génération pour ce qu’elle est: une génération symptomatique d’un changement du monde qui la dépasse.

 

La génération Y

Première génération mondiale

Pour cette génération la terre est plate, entre un jeune américain de 25 ans, une jeune français ou un jeune chinois il y a plus de points communs qu’entre un jeune de 25 ans et un baby boomer, français tous les 2.

Prochaine grande génération

50 % de la population mondiale à moins de 30 ans

Première génération numérique

Le numérique, mentionné par Michel Serres comme la 3ème révolution anthropologique majeure de l’histoire de l’humanité, a accouché d’un enfant : le Y, avec ses valeurs de transparence, de transversalité, d’inter connexion, d’agilité infusées par le digital.

Première génération post moderne

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère de réinvention des modèles économiques, financiers et sociétaux et cette mission incombe à cette génération.

Première génération omnisciente

Le savoir a porté de click change le rapport à l’autorité et à l’entreprise

Emmanuelle Duez interroge sur le sujet Y : une génération massive et globalisée qui arrive dans un monde a réinventer avec un super pouvoir, le numérique.

Plongé dans l’entreprise le sujet Y fait des étincelles car il vient d’un monde agile et ne reconnaît pas les modèles de leadership existants. Et malgré la tension du marché de l’emploi, la compétition de job out règne ou le désengagement devient la norme.

Cette génération va impacter les modèles de l’entreprise en faisant le pari de faire passer le Pourquoi avant le Comment, la flexibilité avant la sécurité, l’exemplarité avant le statutaire, l’ambition de s’accomplir avant celle de réussir.

Les Y s’inventent une autre épopée, en collectionnant des expériences toutes épanouissantes et à forte valeur ajoutée.

 

La génération Z

Et pendant ce temps là, que se dit le chef d’entreprise?

Il se dit : Vivement l’arrivée des Z pour terrasser les Y ! Car logiquement la dernière génération se construisant en opposition avec la précédente, ils devraient être différents.

Suite à une enquête menée auprès de 3000 jeunes de moins de 20 ans en France, il ressort que à la question, « qu’est ce que tu feras demain ? », plus de 50% des interrogés répondent : entrepreneur, dans le sens de donner la possibilité à une ou plusieurs entreprise de bénéficier de mes compétences.

Donc le centre d’emploi n’est plus l’entreprise, cela devient le Z.

Là où la génération Y est entrepreneur de sa vie professionnelle, le Z achève la transformation. Il sera entrepreneur, entrepreneur de sa vie et aura en moyenne 13 métiers différents tout au long de sa vie, dont certains n’existent pas encore aujourd’hui.

Alors la question de la formation se pose et le Z de répondre : «  je serai entrepreneur de ma formation ».

De qui apprendra t-on demain ? De l’entreprise !

L’entreprise en capacité d’attirer les meilleurs talents demain sera une entreprise apprenante, voir diplômante.

Osons faire le pari de la jeunesse et de la bienveillance.

Voir la conférence ici

 

crédit photo : Arnaud Tinel

 

 

Venez découvrir

1 commentaire

  • Répondre Génération Y: la prochaine grande... 25 décembre 2015 at 21 h 58 min

    […] Emmanuelle Duez, fondatrice de The Boson Project, décrypte la Génération Y, première génération mondiale, numérique, post moderne et globalisée.  […]

  • Laisser un commentaire